|

Gala des Gémeaux 2011 : 19-2 rafle les honneurs!

C’est dans l’humour et l’esprit d’avant-garde que s’est déroulée cette 26e édition des prix Gémeaux, en direct de la Place des Arts. Sans grande surprise, 19-2 a raflé les honneurs, récoltant dans l’ensemble un grand total de 12 prix! À l’occasion de cette grande fête de notre télévision québécoise, tous les réseaux se sont rassemblés dans une belle harmonie. Survol de cette soirée haute en couleur.

Les grands prix de la meilleure réalisation et meilleure série dramatique auront été remportés avec raison par Podz, dont l’émission d’avant-garde 19-2 aura à l’évidence ébranlé notre petit écran. Podz, qui a tenu à remercier dans son humilité les femmes qui ont travaillé avec lui, a d’ailleurs vu son projet encensé par le prix du public Desjardins, couronnant la soirée.

Sans grande surprise, ce sont Les Parent et Yamaska II qui ont remporté respectivement les prix de la meilleure comédie et du meilleur téléroman. Ladite guerre des réseaux entre Radio-Canada et TVA s’est donc retrouvée caduc en cette soirée de rassemblement, ceux-ci récoltant à parts égales les prix décernés.

La SRC a toutefois sauvé son honneur en remportant grâce au Bye Bye 2010 le prix du meilleur spécial humoristique, effaçant ainsi la bévue de l’édition 2008. Coproducteur et acteur de ce spécial du jour de l’An, Louis Morrissette a livré une série de remerciements humbles et pour le moins émotifs, gratifiant toute l’équipe et sa conjointe, coproductrice et animatrice de la soirée, Véronique Cloutier.

Précurseur des nouveaux médias grâce à ses nouvelles plateformes, la SRC a également vu gagner sans grande surprise sa fameuse émission web, En Audition avec Simon 2. Du côté de RDI, Anne-Marie Dussault a marqué le public de sa grande humilité en utilisant sa tribune télévisuelle pour mettre à l’avant-plan un sujet qui lui tient à cœur, soit le combat courageux de Robert Latimer, interviewé en exclusivité plus tôt cette année.

Emboîtant le pas dans la foulée, Stéphan Bureau a également profité de son moment d’antenne grâce à son prix pour Les Grandes Entrevues, afin de souligner la controverse créée par le refus du grand Victor Lévy-Beaulieu d’assister à l’hommage magnifique qui lui a été rendu au cours de la soirée, à l’occasion des 75 ans de la chaîne d’État.

Le prix du meilleur premier rôle masculin dramatique décerné à Réal Bossé a fini de couronner la fameuse série 19-2. Du côté des femmes, c’est Maude Guérin pour Toute la vérité qui a raflé le prix dramatique, Marie-Chantal Perron pour Destinées et Anne Casabonne pour La Galère. Chez les hommes, Éric Bernier s’est vu féliciter pour son rôle autobiographique dans Tout sur moi et Normand D’Amours a remporté le prix téléroman pour Yamaska II.

L’autodérision aura été à l’honneur tout au long de la soirée, notamment grâce aux sketchs du grand manitou de la télévision, en la personne de Véronique Cloutier, ainsi que des drôlatiques Antoine Bertrand et Dany Turcotte. Le tout, sans compter le délicieux pastiche de début de soirée de 19-2 avec tous les grands noms de la télé. Et que dire de l’énergie contagieuse des récipiendaires du prix de la meilleure animation jeunesse, Yan England et Magalie Lépine-Blondeau!

Bref, une soirée télévisuelle toute en beauté, sans grandes erreurs et avec bon goût, et particulièrement juste envers tous les réseaux qui composent le paysage de notre petit écran. Du bonheur, quoi.

Liste des vainqueurs
Meilleur premier rôle féminin – Comédie : Anne Casabonne, La Galère
Meilleur premier rôle masculin – Comédie : Éric Bernier, Tout sur moi
Meilleur premier rôle masculin – Téléroman : Normand D’Amours, Yamaska II
Meilleur premier rôle féminin – Téléroman : Marie-Chantal Perron, Destinées
Meilleur premier rôle féminin – Dramatique : Maude Guérin, Toute la vérité
Meilleur premier rôle masculin – Dramatique : Réal Bossé, 19-2
Meilleure animation jeunesse : Yan England et Magalie Lépine-Blondeau, Fan Club
Meilleure animation – Affaires publiques et magazine d’intérêt social : Anne-Marie Dussault, 24 heures en 60 minutes
Meilleure animation – émission ou série d’entrevues ou talk-show : Stéphan Bureau, Les Grandes Entrevues
Meilleure émission ou série originale produite pour les nouveaux médias – Comédie et dramatique : En audition avec Simon 2, Simon-Olivier Fecteau et Étienne De Passillé, Guillaume L’Espérance
Meilleur téléroman : Yamaska II
Meilleur spécial humoristique : Bye Bye 2010
Meilleure comédie : Les Parent
Meilleur texte – Dramatique : Isabelle Langlois, Mauvais Karma
Meilleure réalisation – Série dramatique : Podz, 19-2
Meilleure série dramatique : 19-2
Prix du public Desjardins : 19-2

Des photos des gagnants et du tapis rouge sont disponibles dans notre section photoreportages et encore plus sur notre page Facebook.

Texte : Audrey Neveu
Photos : Andrée Darveau

Voir aussi : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Laisser un commentaire