|

Pierre Hébert : un risque payant

Pierre-Hebert-8fev2017-a

Tout le monde s’en souvient : il y a de cela quelques mois, un humoriste « mystère » lançait son nouveau spectacle et proposait au public des billets à 20 dollars. Le détail, c’est qu’il n’allait révéler son identité que quelques jours après le début de la mise en vente. Le coût de publicité a bien fonctionné, mais le spectacle aussi, au bout du compte.

C’est donc le 8 février dernier au Théâtre Saint-Denis que Pierre Hébert présentait la première de son tout nouveau spectacle, Le goût du risque. Tout au long de la soirée, l’humoriste amène le public dans toutes sortes de tranches de vie et d’histoires rocambolesques, avec toujours comme trame de fond ce goût du risque qui le pousse à vivre des expériences hors du commun.

Pierre-Hebert-8fev2017-b

Dans ce nouveau spectacle mis en scène par Charles Dauphinais et coécrit avec l’aide de Pascal Mailloux, Julien Tapp et Martin Vachon, Pierre Hébert amène habilement le spectateur dans son univers grâce à des histoires bien racontées, enlevantes et surtout, très hilarantes.

Que ce soit sa nouvelle vie de motard, sa vie à la maison qui s’apparente à celle d’un film d’horreur, ou encore sa sortie à dos d’âne lors de son inoubliable voyage en Grèce avec sa copine, l’humoriste fait bien rigoler le public pour une soirée divertissante. Pierre Hébert démontre par la même occasion qu’il est un excellent imitateur de sa copine, mais aussi un bon danseur tel Magic Mike.

Pierre-Hebert-8fev2017-c

Les gens du public qui ont eu le goût du risque et qui ont osé acheter un billet pour ce spectacle n’ont pas de quoi regretter leur décision. Peut-être oseront-ils prendre des risques culturels plus souvent.

Photos disponibles dans notre galerie photos et sur Facebook.

Par : Florence Breton
Crédit photos : Mélanie Pilon

Voir aussi : , , , , , , , ,

Laisser un commentaire