|

Théâtre du Nouveau Monde, saison 2017-2018

Sur la photo : La distribution et quelques concepteurs de Demain matin, Montréal m'attend

Sur la photo : La distribution et quelques concepteurs de Demain matin, Montréal m’attend

Le Théâtre du Nouveau Monde a dévoilé, lundi dernier, la programmation de sa saison 2017-2018. À propos de cette nouvelle saison, Lorraine Pintal, directrice artistique et générale, affirme que « chaque pièce a été programmée pour sa brûlante actualité et ce, même si certaines ont été écrites il y a plusieurs siècles, jetant un regard vif et neuf sur notre réalité ». Pour cette nouvelle année, ce sont donc 7 pièces pertinentes et réelles d’émotions qui seront présentées pour le plus grand plaisir des amateurs.

Demain matin, Montréal m’attend
Dès le 19 septembre 2017, découvrez la relecture qu’a faite René Richard Cyr de la célèbre comédie musicale de Michel Tremblay et François Dompierre. « Nous avons choisi cette pièce puisque c’est un hommage à ce Montréal un peu illicite, un peu plus sale, ce Montréal night life qu’on a un peu oublié avec le temps » a déclaré René Richard Cyr avant de présenter tous les acteurs qui auront la chance de rejouer cette pièce sur scène, dont Hélène Bourgeois-Leclerc, Laurent Paquin et Marie-Andrée Lemieux.

Wilson chante Montand
Ensuite, dès le 24 octobre 2017, le TNM présente avec fierté le comédien Lambert Wilson qui rendra hommage à Yves Montand vingt-cinq ans après sa disparition. Il interprétera une trentaine de chansons arrangées par Bruno Fontaine.

Vu du pont
La pièce d’Arthur Millet était une occasion pour Lorraine Pintal de présenter un trio d’acteurs qui sont, à leur manière, eux-mêmes des personnages dignes de l’auteur : François Papineau, Mylène St-Sauveur et Maude Guérin. Cette tragédie a été écrite en 1955, mais toujours d’une criante actualité : un immigrant humilié par des lois contraires aux principes de sa culture, une communauté déchirée dans ses loyautés, le désarroi d’un homme en proie à une passion interdite. Bien que l’expression puisse paraître clichée, aux dires de Madame Pintal, cette pièce démontre clairement qu’au lieu de construire des murs, on devrait ériger des ponts. Les présentations débuteront le 14 novembre 2017.

Les fourberies de Scapin
André Robitaille fait son retour sur les planches du TNM en interprétant l’hilarant et le brillant valet Scapin. La chimie qui se dégageait entre les acteurs, dont notamment Benoît Brière et Patrice Coquereau lors du dévoilement de la programmation, promet un spectacle mémorable. Le roi de la comédie italienne s’en est donné à cœur joie avec cette pièce : coups du sort, coups de bâton et coups de théâtre sont à prévoir! C’est à ne pas manquer. C’est dès le 16 janvier 2018.

La détresse et l’enchantement
La première mise en scène d’Olivier Kemeid au TNM promet d’être un succès. L’adaptation qu’il a réalisée ne trahira en rien la bibliographie de Gabrielle Roy. Naturellement, des choix ont dû être faits puisque l’œuvre est assez longue, mais c’est bien sa langue et sa prose qui ont été conservées dans cette pièce qui sera présentée dès le 27 février 2018.

L’idiot
« Ce n’est pas une adaptation, on a complètement scrappé Dostoïevski ». Ces quelques mots prononcés par l’auteur au verbe franc, Étienne Lepage, ont de quoi retenir notre attention. « On va piller Dostoïevski et vous présenter ce grouillement d’humains avec ce personnage lumineux qu’est l’idiot qui écoute pour entendre et non pas pour répondre, contrairement aux autres ». La metteure en scène Catherine Vidal sait également comment nous attirer. Cette curieuse pièce sera présentée dès le 20 mars 2018.

Les chaises
Pour finir la saison en beauté, l’œuvre d’Ionesco sera présentée à partir du 8 mai 2018. Le metteur en scène Frédéric Dubois revient avec un autre classique après son succès de 2012, Le roi se meurt. Monique Miller et Gilles Renaud brilleront de nouveau au TNM dans cette éblouissante face tragique.

Nouveauté cette année, deux spectacles seront offerts au choix en option lors de l’abonnement. Pour plus de détails sur les pièces et l’abonnement, consultez le www.tnm.qc.ca

Crédit photo : Yves Renaud

Voir aussi : , ,

Laisser un commentaire